Vous êtes dans : Accueil > La Ville > Engagée pour le climat > Les bons gestes > Jardiner sans pesticides

Jardiner sans pesticides

Entretien jardin Les bons gestes au jardin

Avec les beaux jours, les journées de jardinage et les moments de détente en extérieur sont revenues. Mais l'utilisation, encore fréquente, de produits contenant des pesticides ne doit plus être un réflexe. Quelques conseils pour y échapper.

7 bonnes raisons de jardiner sans pesticides

  1. La pollution de l'eau est provoquée par les ruissellements sur les surfaces perméables et se fait de manière rapide et forte.
  2. L'érosion est favorisée par une terre mise à nue.
  3. La résistance des végétaux indésirables et des nuisibles aux produits employés pour les combattre s'accroît.
  4. La stérilité de la terre est induite par le tassement du sol car les micro-organismes et les vers de terre n'aèrent plus le terrain.
  5. La destruction des animaux auxiliaires est accélérée alors qu'ils sont de véritables alliés du jardinier.
  6. La santé des utilisateurs peut être fragilisée.
  7. La production, le transport et le traitement des produits à base de pesticides sont dangereux et coûteux.

Comment faire sans pesticides ?

La protection des sols

Le paillage empêche les "mauvaises herbes" de pousser et retient l'humidité. L'idéal est donc de récupérer les feuilles mortes, la tonte de pelouse séchée ou le broyat de petites branches. Il peut également être acheté en magasin (paillettes de lin ou de chanvre, coques de cacao, écorces de pin...). Les plantes rampantes sont également efficaces puisqu'elles recouvrent le sol, de manière esthétique et rapide. De nombreuses variétés sauront s'adapter au jardin de chacun. La Ville de Le Rheu met à disposition les excédents de broyats qu'elle produit (renseignements en mairie).

Le choix des variétés

Certaines variétés sont plus sensibles que d'autres aux maladies et demandent donc plus de traitements. A l'achat, mieux vaut privilégier les espèces reconnues pour leur résistance.

La fortification des plantes

Les engrais verts ont une double action : ils retiennent les éléments fertilisants et enrichissent le sol d'humus. Ainsi, moutarde, facélie ou sarrasin font partie des alliés. L'engrais organique, qu'il soit végétal ou mixte, peut être acquis en magasin à un prix peu élevé ou " fait maison" à partir du compostage de déchets (épluchures, restes...).

Les extraits de plantes tels que le purin d'orties, la décoction de prêle ou le jus d'algue, sont de bons antifongiques pour renforcer les plants.

Comment désherber sans désherbants ?

Le désherbage à l'eau chaude a fait ses preuves. Sur les bordures, le long des murs ou des allées, il suffit de verser régulièrement l'eau chaude de cuisson.

Pour les adeptes du désherbage mécanique, rien ne vaut une binette ou un sarcloir. Le gazon, dont une variété résistante est à privilégier lors de l'achat, s'accommodera, quant à lui, parfaitement du passage d'un scarificateur, le délestant ainsi de sa mousse.

Partager cette page