Célébration du 8 mai : devoir de mémoire dans la sobriété

Cette année, la commémoration du 8 mai a revêtu une forme particulière en raison des contraintes sanitaires.

Limitée à 5 personnes, c’est dans un format réduit que la célébration a pu se tenir devant les deux monuments aux morts, celui situé à Moigné puis celui au centre de la commune.

En présence de Hervé Freminet (Marine nationale) et de Jérôme Gouesbier (armée de l’Air), représentants le monde combattant, le maire, Mickaël Bouloux, accompagné de Christine Yvet et d’Amel Tebessi, élues de la Ville, a procédé à un dépôt de gerbe au pied de chacun des monuments aux morts avant de procéder à la lecture du texte officiel de commémoration, d’entonner un couplet de la Marseillaise et d’observer une minute de silence.

Un hommage dans la sobriété rendu à tous les enfants rheusois tombés pour la patrie, plus globalement à toutes les victimes de la seconde guerre mondiale, et à celles qui ont suivi dans les opérations extérieures, et à ceux qui se battent encore aujourd’hui, au nom de la France.

Grâce à une diffusion de la célébration sur les réseaux sociaux, de nombreux Rheusois ont pu suivre la célébration en direct et en replay.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×