Adaptation – Le Rheu crée de l’espace pour les modes de déplacements doux

Au-delà des difficultés générées par la crise sanitaire, la période du confinement a permis aux Rheusoises et aux Rheusois d’apprécier, par la diminution drastique des circulations motorisées, l’apaisement de la ville, de retrouver les bruits de la nature, de se déplacer davantage à pied ou à vélo pour les courtes distances. Il y a eu une réelle prise de conscience collective de la possibilité de modifier les manières de se déplacer dans la ville.

Pour aller encore plus loin que les aménagements prévus et planifiés dans les prochaines années,  la Ville souhaite aujourd’hui saisir cette opportunité de mettre en place une démarche d’urbanisme tactique, comme treize autres communes de Rennes Métropole. Cette démarche, intégrant des propositions de l’association Le Rheu à vélo, consiste à déployer des aménagements temporaires afin de démontrer et d’évaluer la pertinence de ceux-ci en se basant sur l’expérience des usagers. Elle débouchera sur une consultation publique fin septembre afin de pérenniser les dispositifs qui fonctionnent bien. L’urbanisme tactique est également un moyen de tester des aménagements avec un budget de mise en place peu élevé car seule la signalétique est à modifier (au sol et panneaux).

Afin de donner de la place au vélo sur le domaine public, de valoriser les modes de déplacements doux et collectifs et sécuriser les trajets en centre-ville, la Ville de Le Rheu met en place un dispositif expérimental à compter du début du mois de juillet.

Une modification du sens de circulation et/ou de voie pour les bus, les véhicules et les vélos est appliquée sur les axes suivants :

  • avenues Érables/Bruyères: les avenues Erables/Bruyères seront aménagées en sens unique dans le sens Rennes/centre-ville ; une voie sera dédiée aux déplacements à vélo dans les deux sens (« bidirectionnelle vélos »).
  • rue de Cintré : elle sera aménagée en sens unique, de U express à la maire ; la seconde voie sera dédiée aux déplacements à vélo dans les deux sens.

Adaptation
Suite à la mise en place du plan de circulation dans le centre-ville, les difficultés exprimées par les habitants les plus impactés ont été entendues. La démarche d’urbanisme tactique permet une agilité d’exécution; Rennes Métropole interviendra dans les prochains jours afin de redonner à la rue Jean Châtel sa configuration initiale. Le matériel sera réutilisé sur d’autres portions de voirie de la métropole. Les autres aménagements expérimentaux sont maintenus cet été, les élus ayant la volonté de développer les mobilités douces au cœur de la ville. Un complément de signalétique routière sera ajouté afin de rendre la circulation plus aisée. Une large concertation aura lieu fin septembre, en association avec Le Rheu à Vélo.

Cette démarche aborde plus globalement la place du vélo dans la ville, notamment via la création d’une « maison du vélo », en cours de mise en place en collaboration avec l’association Le Rheu à Vélo. Elle se situera près du Parking (abri, station de gonflage et de lavage, recharge vélo électrique).

 

Bon pour l’environnement
Au-delà de la valorisation des modes de déplacement doux ou en commun, ce dispositif expérimental s’inscrit dans la poursuite de la réduction des gaz à effet de serre, comme la Ville s’y est engagée à travers le Plan-Climat-Air-Energie-Territorial (PCAET).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×