Travaux urgents sur les canalisations d’eau : ça va bouchonner !

Des perturbations de trafic majeures à venir sur la rocade et le réseau métropolitain. Du lundi 26 février (20 h) au vendredi 8 mars (7 h), le service de l’eau potable du bassin rennais lance des travaux de réparation sur une canalisation structurante dans l’emprise de la rocade. Ces travaux sont à réaliser dans les meilleurs délais suite à la rupture d’un joint.

De quoi s’agit-il ?
L’alimentation en eau potable de Rennes et d’une partie des communes voisines repose principalement sur un équilibre entre deux sites : l’usine et le réservoir de Villejean à l’ouest de la ville, et le réservoir des Galets à l’est. Une ceinture de canalisations en béton de gros diamètre (60 à 90 cm) assure la répartition des flux entre ces deux sites, et l’alimentation des différents réseaux de distribution.
Suite à la rupture d’un joint sur le tronçon ouest et dans l’attente de la réparation, l’ensemble du réseau d’eau s’appuie sur le tronçon nord et est et sur les canalisations secondaires. Une réparation urgente est nécessaire pour restaurer un fonctionnement sécurisé.

Là où est survenu l’incident, la canalisation est suspendue sous le pont qui permet à la rocade de franchir la Vilaine dans le quartier de Cleunay. Le protocole d’intervention nécessite la destruction d’une partie de la chaussée et du muret central de l’ouvrage d’art pour pouvoir accéder à la zone de réparation, ainsi qu’un sciage de la canalisation en béton pour installer le nouveau joint.
La zone de chantier s’étendra de part et d’autre de l’ouvrage d’art, entre les portes de Lorient et de Cleunay au niveau du terre-plein central. En conséquence, pendant toute la durée des travaux, la rocade passera de 2×3 voies à 2×2 voies (fermeture de la voie de gauche dans chaque sens). La bretelle d’entrée de la rue Jules Vallès vers la rocade sens intérieur (entrée n°9 – porte de Cleunay – au niveau du centre commercial Leclerc Cleunay), qui débouche au niveau de la zone de chantier, sera également fermée pendant toute la durée des travaux.

Pour perturber le moins possible la circulation, les travaux de réparation sur la rocade ont été programmés, en coordination avec la DIR Ouest et Rennes Métropole, pendant les congés scolaires (du lundi 26 février, 20 h, au vendredi 8 mars, 7 h). Afin de minimiser les désagréments pour les automobilistes, les travaux seront effectués de manière intensive, jours et nuits. À savoir que l’activité sur le chantier sera interrompue pendant certaines phases du chantier (temps de séchage du béton nécessaire à la reconstruction de certaines parties de l’ouvrage d’art).
Il est important de noter que pendant ces périodes de séchage, aucune intervention ne pourra être effectuée, mais le chantier ne pourra pas être levé.

La réalisation de ces travaux essentiels causera néanmoins, d’importants ralentissements et bouchons sur la rocade et les routes secondaires de l’agglomération rennaise. Il est à prévoir des perturbations majeures, avec des bouchons pouvant atteindre plusieurs kilomètres à certains endroits.
Circulation extrêmement difficile, éviter le secteur !

Dans cette période de travaux, il est fortement recommandé aux usagers de la route de privilégier le report de leurs déplacements non essentiels ou d’envisager des itinéraires alternatifs contournant la ville de Rennes.
Les usagers sont invités à éviter dans la mesure du possible d’emprunter la rocade ouest et la rocade sud pendant la durée des travaux (privilégier la rocade est et la rocade nord pour un trajet Nantes-Saint-Malo par exemple). Ces précautions aideront à atténuer les difficultés de circulation et à garantir la sécurité de tous.
Eau du bassin rennais est la collectivité en charge du service public de l’eau potable pour 75 communes et 550 000 habitants de la Métropole de Rennes, et de tout ou partie de 5 communautés de communes voisines. Elle produit et distribue annuellement 26 millions de m3 d’eau potable grâce à un patrimoine important :
• 17 ressources en eau (barrages, rivières et captages souterrains),
• 12 usines de potabilisation de l’eau,
• 200 km de canalisations de gros diamètre,
• 4 600 km de réseaux de distribution,
• 65 réservoirs et château d’eau.

Une grande partie de ces installations est exploitée par un opérateur public, la SPL Eau du Bassin Rennais.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×