Aménagements de quartier / Trémelière: retour sur la réunion

Afin d’échanger sur l’actualité du quartier, notamment les travaux en cours et à venir, d’accueillir les nouveaux habitants et d’évoquer vos attentes et vos besoins, la Ville a organisé une rencontre en visio le mercredi 10 mars. Cette réunion, animée par des élus, en présence de l’aménageur Territoires et Développement, a été l’occasion d’évoquer plusieurs sujets. Une synthèse des questions et des réponses apportées est consultable ci-dessous.

Pour consulter le document présenté lors de la visio, cliquez ici.
Pour vous informer des travaux sur la ligne de bus 54, cliquez ici.

Des aménagements paysagers seront réalisés et devront permettre un écran végétal entre les îlots mais pas une réelle étanchéité.  L’idée est de favoriser les circulations douces entre les différents îlots.

Il s’agit d’un dysfonctionnement, nous allons intervenir pour régler le problème.

L’éclairage fonctionnera, à terme, selon les mêmes modalités que sur l’ensemble de la commune :

– interruption de 23 h à 5 h 45, du dimanche soir au vendredi matin,

– interruption de 1 h à 5 h, place de l’église et place de la mairie, le samedi,

– interruption de 1 h à 6 h 45, le samedi,

– interruption de 1 h à 7 h dans le centre-ville, le dimanche.

Chaque année, du 15 mai au 15 août, l’éclairage public est éteint sur tout le territoire communal.

Il nous paraît essentiel de multiplier les gestes écologiques, chacun à notre échelle (économie d’énergie et protection de la biodiversité). Sans oublier l’économie substantielle que génère cette mesure (environ 50 000€/an).

Les évolutions technologiques d’éclairage nous permettront également d’aller, à moyen terme, sur certains secteurs, sur de l’éclairage à détection de mouvement de piétons.


Nous allons intervenir pour résoudre le problème.
Des écluses avaient été posées mais enlevées pour le passage des camions de chantier. La vitesse observée est surtout celle des habitants eux-mêmes. La responsabilité est celle de chacun. Nous envisageons de nouveaux aménagements provisoires pour faire ralentir tous les automobilistes. A terme, cette rue sera limitée à max 30km/h. Des contrôles réguliers de vitesse seront effectués à cet endroit comme à d’autres sur la commune. Nous équipons en effet la police municipale d’un radar mobile.
Il n’y aura pas d’ouverture sur la route de Beuffru. Cette rue sera une impasse qui permettra aux véhicules des futurs habitants de manœuvrer. Pour les piétons et les cycles, un passage sera possible sur le petit cheminement aménagé parallèle, à l’est de la voie évoquée.


Cf sur la carte, environ 70 arbres (y compris fruitiers) seront plantés, certains sur ce mois de mars, d’autres à l’automne prochain.

Il est prévu un maximum de R+3 (rez-de-chaussée + 3 étages)

Autour de ce jardin, le projet « grand paysage » va permettre d’apporter cette ombre aux animaux. D’autres parcelles disposent d’ombre, comme l’actuelle le long de la Haie Rouget, ou celle à l’est, proche rue de L’Hermitage. La parcelle peut être choisie en fonction des saisons, en attendant la pousse des arbres prévus.

Il sera imposé, comme dans de nombreux endroits sur la commune, une vitesse maximum de 30km/h.

L’extension des jardins familiaux de la Trémelière va être mise à l’étude parallèlement à celle sur l’aménagement du « projet grand paysage ».

Il s’agit d’un ouvrage technique enterré, devant être rapidement accessible donc très visible en cas d’intervention urgente. Il n’est pas possible de planter autour car il y a une grande cuve en dessous ne permettant pas un apport de terre végétale suffisant.
La commune et la société Territoires travaillent sur un aménagement qui réussirait à concilier ces impératifs de sécurité pour tous et l’esthétique à laquelle nous sommes aussi attachés. Une protection palissade bois est à l’étude.

C’est le 5ème îlot de la ZAC. Sa réalisation ne se fera sans doute pas sur ce mandat. Il aura ses caractéristiques propres. Il sera desservi par la rue de la Trémelière comme les 4 autres îlots. Il se déploiera sur la rive nord du Lindon en « réponse » à l’îlot 4 qui se déploiera côté sud.
Il aura l’avantage d’être plus proche de la gare de L’Hermitage, desservi à la fois par la piste cyclable de la route de L’Hermitage et de celle de la rue de la Trémelière.

C’est typiquement un sujet qui pourra être travaillé avec les élus de proximité, dans le cadre d’une démarche de concertation avec les habitants et les assistantes maternelles. En effet, il sera judicieux d’apporter une complémentarité des jeux déjà présents sur l’îlot 1 (pour les plus grands), destinés aux plus petits, ainsi que des bancs supplémentaires.

Très prochainement, dans quelques mois (entre 3 et 6 mois maximum). Les échanges avec Orange sont permanents. Des informations seront diffusées sur le site internet de la commune quand elles parviendront.

L’aménageur a prévu des places de parking parsemées un peu partout au cœur du quartier mais pas de grande zone de stationnement. Il s’agit de favoriser les mobilités douces comme la marche et le vélo.
La règle est de stationner sa ou ses voitures sur les places privatives prévues à cet effet, sur chaque parcelle ou dans les parkings des logements collectifs. Les parkings publics restent alors disponibles pour les véhicules de passage : visiteurs, services de soins, artisans, etc…

L’aménagement sur l’îlot 1 par Territoires est terminé. La Ville prend le relais pour améliorer le paysage de cet îlot. Les mobiliers urbains et les jeux complémentaires pourront être proposés, imaginés, avec les élus de proximité Luc Mangelink et Khadidia Le Roux lors de temps d’échange et de concertation.

En adressant tout simplement un mail à tremeliere@ville-lerheu.fr
Quand le contexte sanitaire le permettra, vous pourrez rencontrer vos élus de proximité lors de rencontres dédiées à laquelle vous serez invités en tant qu’habitants du quartier.

Si des habitants le souhaitent, cela pourra être envisagé sur les espaces engazonnés comme cela se fait déjà sur d’autres quartiers de la commune, avec l’accord soit des syndics sur les espaces privés soit de la commune quand c’est elle qui est propriétaire.

Un nettoyage régulier est effectué. Tous les 15 jours, une balayeuse passe sur l’ensemble des voies impactées par les chantiers de construction. En fonction des périodes, envisager de le programmer tous les vendredis peut être envisageable, selon l’état constaté.

En effet, nous regrettons que des personnes malveillantes déversent régulièrement des déchets dans cette zone, qui est régulièrement nettoyée.

Un cheminement piétonnier sera réalisé pour raccorder l’îlot 3 au chemin de Beuffru qui mène à la Noë Huet.

Nous n’avons pas été sollicités en ce sens mais si des projets sont portés, nous les soutiendrons en créant, comme nous le faisons régulièrement, la relation avec les bailleurs sociaux susceptibles de louer des espaces.

Quand un collectif d’habitants motivés souhaite que soit installé un composteur collectif, le service Déchets de Rennes Métropole mandate l’association « Vert le jardin » pour installer ces composteurs, en partenariat avec les services techniques et Espaces Verts de la commune. L’association accompagne techniquement les habitants pendant 6 mois pour la bonne mise en place de cette pratique que nous encourageons fortement (faire la demande à Rennes Métropole). Plusieurs sites fonctionnent déjà sur la commune  (cf cartographie sur site déchets de Rennes Métropole).

Pour les habitants en maison individuelle, un composteur est mis à disposition gratuitement par Rennes Métropole. Le demander auprès du service déchets de Rennes Métropole.


Oui en effet, nous sommes bien conscients de cette difficulté. L’objectif est d’inciter un maximum de personnes à utiliser d’autres types de mobilité.
Comme expliqué précédemment, la règle est de stationner sa ou ses voitures sur les places privatives prévues à cet effet sur chaque parcelle ou dans les parkings des logements collectifs. Les parkings publics restent alors disponibles pour les véhicules de passage : visiteurs, services de soins, artisans, etc…
Cela nécessite une discipline individuelle et collective importante pour le bien vivre ensemble ! Le nouveau parking, situé proche de l’espace multimodal, pourra servir de délestage.

Cela est pris en compte dans les études. Pour mémoire, la capacité du bassin tampon de la rue de L’Hermitage a été fortement agrandie de manière à absorber une crue centennale. Les études préalables et leur mise en œuvre sont bien sûr validées par les services de l’Etat (DREAL).

Des espaces verts collectifs et la continuité des chemins piétonniers sont prévus dans l’esprit « cité jardin ». Par ailleurs, nous demandons aux promoteurs de prévoir des espaces extérieurs pour tous les logements, y compris en collectifs (balcon, terrasse, jardin en rez-de-chaussée).

Oui, nous confirmons le caractère intéressant de ces arbres et la volonté de les préserver, bien sûr. Ils sont aujourd’hui sur une parcelle privée et ont vocation à le rester. Dans le zonage du PLUI, ils font bien l’objet d’une protection.

Non, il n’est pas prévu d’autres aménagements sportifs car le quartier est déjà très bien doté, avec une proximité immédiate de nombreux équipements sportifs, intérieur et extérieur. Mais c’est un sujet qui méritera d’être discuté avec les élus de proximité pour, peut-être, envisager un complément d’équipement léger (street basket ou autre).

À ce stade, sont prévues des bornes de recharge pour vélos électriques, non pour véhicules, mais rien n’est figé.

Il s’agit d’une zone humide, il n’est pas prévu d’aménagement particulier puisque la règlementation ne le permet que dans des conditions très limitées et encadrées. Les haies seront bien sûr conservées. C’est un sujet qui pourra être débattu, travaillé avec les élus de proximité.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×